Historique

Été et automne  2016 

Nous procéderons à de grandes rénovations durant cette période.  Nous devrions complété la réfection du toit pour tout le bâtiment.  Nous aurons donc un toit neuf pour les vingt-cinq prochaines années.  Nous effectuerons aussi l’installation d’un nouveau système de chauffage pour le gymnase.  Notre ancien système date de plus de 45 ans. Ceci nous permettra d’avoir un système plus éco-énergétique et d’économiser sur nos frais de chauffage.  Nous devrions aussi faire le plan d’ingénieur électrique pour la relocalisation de notre panneau électrique.

De grands changements auront lieu au cours des deux prochaines années puisque nous localisons notre bureau administration dans le local 127 soit l’emplacement actuel du Centre d’information catholique.  Le Centre d’information catholique sera localisé dans un autre local.  Ce changement est nécessaire pour un meilleur accueil de nos visiteurs et faciliter l’accès à nos personnes à mobilité réduite.  Tout le personnel se trouvera dans le local 127. Nous désirons aussi y intégrer un comptoir de réception à l’entrée principale.

L’ancien bureau administratif sera converti en salle de conférence.  Cette salle de conférence sera accessible pour notre communauté et tous nos groupes; comité de la programmation, conseil d’administration, comité du bâtiment, comité des événements spéciaux, etc…

Nous mettrons aussi accessible aux membres, une salle de bain mixte dans la section sud du bâtiment ce qui sera plus pratique pour les activités offertes en soirée.

Octobre 2014 à mars 2016

Au cours de cette période de temps, le CCÉC a mis en place un volet récréatif et sportif plus dynamique grâce à une subvention du programme Fonds ontarien d’action communautaire pour les sports et les loisirs.  Nous avons mis en place de nouvelles activités sportives qui ont permis de recruter de nouveaux membres et une clientèle plus jeune et dynamique.  Ce projet a permis de conserver notre membriété à plus de 300 membres par année.   Une programmation plus diversifiée avec des ateliers et de nouveaux services ont répondu à une plus grande demande.

Malheureusement, nous avons dû procéder à la réfection d’une section de notre toit et l’installation d’un nouveau système de chauffage dans la section sud du bâtiment sans demande de subvention.  L’installation du nouveau système de chauffage a permis la division des services publiques qui aurait dû être réalisée en 2009 suite à la vente de l’édifice.  Actuellement, le système d’eau et de chauffage sont autonomes pour les deux propriétaires.  Nos prochaines démarches seront de financer l’installation d’un nouveau panneau électrique et un nouveau système d’alarme en fonction des nouveaux codes du bâtiment.

Au cours du printemps dernier, nous avons mis en place une nouvelle porte automatique pour l’entrée principale du bâtiment.  Nos deux entrées sont dotées d’un système automatisée pour faciliter l’accès.

Nous avons aussi mis en place un grand écran dans la grande salle afin de permettre la diffusion de films, de conférence dans la grande salle.

Septembre 2014

Le Père Charles-Émile-Claude est récipiendaire de la Promenade d’honneur au monument de la Francophonie.  Il fût l’un des fondateurs du centre de jour pour les aînés francophones situé au 146B avenue Chevrier à Cornwall.  L’édifice du centre porte son nom.  Le cadre d’honneur et la médaille sont exposés dans l’hall d’entrée du CCÉC.

Avril 2013 à mars 2014

La planification stratégique occupera une grande place dans la gestion et l’administration de notre centre.  Une nouvelle planification stratégique verra le jour pour les cinq prochaines années 2013-2018.  Une mission, une vision et des grandes directives stratégiques permettront de faire le point sur les orientations de notre organisme.  Des travaux de rénovations et de mise à jour dans la structure du bâtiment est en cours; configuration du nouveau système de chauffage, rajeunissement du panneau électrique, rénovation de notre cuisine, installation d’un air climatisé dans la grande salle ainsi qu’une analyse structurelle de nos infrastructures seront en chantier au cours de l’année.

Avril 2012 à mars 2013

Le CCÉC continue sur sa belle montée.  L’augmentation de l’achalandage au sein de la fréquentation de notre établissement est en plein croissance.  Les membres deviennent de plus en plus fidèle à notre programmation.  Le centre a retrouvé un équilibre budgétaire tout au cours de l’année.

Mai 2011 à mars 2012

L’équipe de direction a fait une analyse financière de l’organisme et a procédé à une restructuration des revenus et des dépenses pour les prochaines années.  Ces éléments sont essentiels pour la survie de l’organisme et pour faire face aux défis de l’entretien d’un bâtiment de 18 000 pieds carrés.

Avril 2011

Le CCÉC a procédé à l’embauche d’une nouvelle directrice générale, Linda Newman.

Mars 2011
Automatisation d’une porte d’entrée pour rendre accessible l’accès au centre aux personnes à mobilité réduite.

Déc. 2009
Les aînés en mouvement, projet subventionné par le programme Nouveaux Horizons afin d’offrir des activités physiques récréatives aux aînés et les stimuler à une vie plus active.

Mars 2009
Amélioration de la porte d’entrée, des planchers et de la salle des loisirs. Projet subventionné par le programme Nouveaux Horizons.

Déc. 2008
Amélioration de la grande salle, subvention du programme Nouveaux Horizons

2007-2011
Ces années ont été consacrées à la rénovation et restauration de l’édifice.Juillet 1990
Première rencontre pour parler d’une possibilité d’un centre de jour et élection d’une présidente

2007
Acquisition de l’École La Nativité à la fin du mois de mai. Pavage et clôture de la cour du Centre.

2006
Installation de nouvelles fenêtres grâce à La Fondation Trillium.

2005
Grande levée de fonds organisée pour aider au coût des rénovations pour notre Centre. Celle-ci nous rapporte 21 420$.

2004
Les membres on pu constater une grande amélioration dans nos locaux avec les rénovations suivantes:
• Rénovation des salles de toilettes
• Constructions d’une salle de toilette avec accès pour personnes handicapées
• Construction d’une rampe d’accès à l’entrée du gymnase.
• Installation d’une main courante au mur le long du corridor.
• Rénovation d’un local du gymnase pour convertir en cuisinette

Février 2000 à 2004
Nos programmes et activités se déroulent bien au plaisir de tous.

30 novembre 1999
Le Centre Charles-Émile Claude entreprend un rôle communautaire et s’engage dans un projet d’envergure. Il met de l’avant toutes ses énergies et ses atouts pour réanimer l’école La Nativité, un lieu de mémoire, pour lui donner nouvelle et longue vie et en faire de sorte, un lieu intergénérationnel où vibre l’âme de la francophonie dans un quartier en voie de renaissance.

Décembre 1997
La ville de Cornwall, sur recommandation de LACAC, proclame l’école site historique.

Septembre 1997
Offre d’achat présenté au Conseil scolaire des écoles catholiques des comtés de Stormont, Dundas et Glengarry.

Août 1997
Déménagement à l’école La Nativité. Démarches en collaboration avec le Centre d’histoire et de généalogie pour faire reconnaître l’école un site historique.
Offre d’achat présenté au Conseil scolaire des écoles catholiques des comtés de Stormont, Dundas et Glengarry.

Juillet 1997
Approche au Conseil scolaire pour louer des locaux et, par la suite, présenter un offre d’achat. C’était le début des démarches pour l’acquisition de l’école La Nativité.

1995 et 1996
Les aîné(e)s ont dû faire face à des déménagements du 140, chemin Montréal (clôture du bail et vente de l’édifice), du 1150, chemin Montréal dan l’ancien Courtaulds Fibres (clôture du bail et refus de renouvellement par Courtaulds) de la rue Campbell. Ces déménagements pénibles et essoufflants ont animé en eux le vif désir de vouloir trouver un local permanent où ils pourraient travailler à l’épanouissement des services offerts au Centre.
Radiothon en partenariat avec CHOD, radio communautaire de Cornwall.

1994
Salon des aîné(e)s – Ce projet d’envergure, axé sur les besoins des aîné(e)s et les services qui leur sont offerts a rassemblé un nombre impressionnant de francophones et d’anglophones. Ce projet fut subventionné par la Fondation Trillium de l’Ontario.

1993
Selon nos dossiers, nous comptions en mai, 272 membres qui participaient aux activités et ce, douze mois par année.

1992
Un comité d’administration et un comité de programmation ont été formés. Dès le début, nous avons constaté à plusieurs reprises le besoin qui existait chez nos aîné(e)s francophones de se retrouver ensemble, de fraterniser, de se renseigner, de partager et de vaincre la solitude, si bien, qu’un déménagement au 140, Chemin Montréal s’imposa pour accommoder les membres.

Novembre 1991
Incorporation du Centre

Juin 1991
Les premiers membres étaient accueillis dans un petit local situé au 348, Chemin Montréal à Cornwall.

Février 1991
Embauche de trois employé(e)s. Étude des besoins auprès de groupes cibles et organismes francophones pour démontrer l’importance de l’établissement d’un tel organisme.

Janvier 1991
Nous recevons 64 000$ du ministère pour démarrer le projet. (C’est la seule subvention que nous avons reçue). Étant donné les coupures budgétaires gouvernementales, les aîné(e)s ont vite reconnu le besoin de s’autofinancer et ont oeuvré incessamment pour le maintien de l’autonomie financière de leur Centre.